506-533-3370
MENU

Message de Monique Boudreau, directrice générale
Monique Boudreau

COMMUNIQUÉ

Les élèves ayant des besoins particuliers ne sont pas oubliés durant la pandémie du Coronavirus (COVID-19). Les équipes du District scolaire francophone Sud (DSFS) sont organisées et une structure est en place afin de s’adapter à leurs divers besoins, dans la mesure du possible.

Les enseignants ont fait un premier pas en contactant les familles. Leurs objectifs étaient de prendre de leurs nouvelles et de vérifier quels sont leurs besoins pour permettre aux élèves de continuer leurs apprentissages de la maison et de s’assurer de leur mieux-être.

Chaque école a un processus visant à répondre aux besoins particuliers des familles. Ce processus est mis en place par une équipe multidisciplinaire, comprenant la direction d’école.

Ces équipes multidisciplinaires ont comme mandat de voir à ce que les besoins particuliers de tous les élèves soient comblés, dans la mesure du possible, en tenant compte des obligations de distanciation physique. Elles coordonnent la prestation des services, notamment en déléguant le membre du personnel scolaire qui agira comme personne-ressource auprès des élèves et des familles. Ce faisant, elles s’assurent d’éviter que les familles soient surchargées d’appels et soient submergées par un dédoublement de services.

Qu’entend-on par « élèves ayant des besoins particuliers »?

N’importe quel élève peut avoir un jour ou l’autre des besoins particuliers nécessitant un appui personnalisé pour favoriser son mieux-être et sa réussite éducative. Certains peuvent vivre des défis d’ordre émotionnel, comportemental et d’apprentissage. Quelques élèves sont de nouveaux arrivants en apprentissage de notre langue et de notre culture.

Comment faire pour recevoir de l’aide?

Les familles et les élèves ne doivent surtout pas hésiter à faire part de leurs inquiétudes et de leurs besoins à l’enseignant ou au membre du personnel scolaire qui les contacte. Ces personnes sont leur voix au sein de l’équipe multidisciplinaire.

Parmi les activités et les ressources proposées par Je m’éduque.ca, de nombreuses ressources tiennent compte des défis et des besoins particuliers que peuvent avoir les élèves. Répertoriées par des spécialistes en pédagogie, elles sont présentes partout, dont dans la section « Ressources additionnelles ».

N’oubliez pas, les enseignants s’adaptent aussi!

Il n’y a pas que les familles et les élèves qui doivent s’adapter en raison de pandémie. Les enseignants aussi. Ceux-ci sont des professionnels de l’éducation. Lors du retour en classe, ils sauront considérer les écarts entre leurs apprenants.

D’ailleurs, la diversité des besoins des élèves a toujours été une réalité pour les enseignants. Chaque année, des structures gagnantes sont mises en place pour en tenir compte.

On va s’en sortir, ensemble!

Source :
Ghislaine Arsenault
Directrice des relations stratégiques
District scolaire francophone Sud
DSF-SInfo@nbed.nb.ca
Espour layout b
(suite à un projet de classe de M. Charles, ce dernier et Mme Paula ont pensé vous inviter à un petit défi photo!)

NOTEZ BIEN: Ce défi s'adresse à tous les élèves, le personnel de l'école ainsi qu'à toute la communauté!!

Les enseignantes et les enseignants d'éducation physique ont préparé un calendrier pour vous aider à planifier vos activités physiques d'ici la fin de l'année scolaire.

En bas du calendrier, il y a plusieurs choix d'activités qui peuvent se faire à l'extérieur et à l'intérieur.

Ces suggestions sont là pour vous aider. Elles ne sont pas obligatoires.

Vous êtes encouragés à faire 30 minutes d'activité physique par jour si possible pour votre santé et votre bien-être. Vous pouvez faire vos activités individuellement ou en famille.

Soyez créatifs et créatives!!

Amusez-vous bien!!

Cliquez ici pour voir le calendrier.

En ce temps de confinement, le personnel de PETL tenait à offrir un petit message à ses élèves...  En espérant vous revoir sous peu!!
Cliquez ici pour voir le message!
Pour visionner la vidéo, cliquer ici.

La crise du COVID-19 se poursuit, une réalité avec laquelle il faut composer

Dieppe, le 25 mars 2020 - Alors qu’il y a quelques mois, on ne connaissait pas le Coronavirus (COVID-19), il fait maintenant partie des conversations quotidiennes, des bulletins d’information et d’une nouvelle réalité qui vient bouleverser la vie des jeunes comme celle des moins jeunes.

Le jeudi 19 mars dernier, le premier ministre du Nouveau-Brunswick a annoncé l’état d’urgence sanitaire dans la province et le prolongement de la fermeture des écoles jusqu’à nouvel ordre. C’est ainsi que les classes sont suspendues et la remise des bulletins au primaire, qui devait se faire sous peu, est reportée à une date ultérieure.

« Nous sommes conscients que plusieurs questions, portant, entre autres, sur les cérémonies de collation des diplômes, sur les évaluations provinciales ou encore sur les activités de fin d’année restent encore sans réponse. Sachez que nous travaillons en collaboration avec le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance afin de développer un plan d’action dans l’éventualité où la fermeture des écoles devait se prolonger », explique madame Monique Boudreau, directrice générale du District scolaire francophone Sud.

Plusieurs parents s’inquiètent aussi du fait que les élèves ne sont pas à l’école en ce moment et se demandent comment ils peuvent accompagner leurs enfants dans la poursuite de leurs apprentissages.

Dans cette vidéo, madame Monique Boudreau partage ses conseils alors que la société est plongée dans une situation sans précédent.   

Test update